Le Canada, un pays à découvrir lors d’un voyage en Amérique du Nord


Des vacances au Canada sont une occasion de découvrir de nombreux sites touristiques impressionnants. Cette contrée d’Amérique du Nord est notamment idéale pour passer des voyages de noces ou des séjours de dépaysements. Le périple des bourlingueurs pourra débuter par la visite du précipice à bisons Head-Smashed-In se trouvant dans la province d’Alberta. Il s’agit de l’un des lieux les plus conservés et des plus étendus du pays. En effet, c’est à cet endroit que des anciens autochtones y chassés les troupeaux de bisons depuis plus de cinq millénaires. Leur technique pour attraper les bêtes consistait à les poursuivre jusqu’au fameux précipice et d’attendre qu’ils se jettent au fond du ravin. Après cela, il ramassait les carcasses des animaux pour s’en nourrir. Quant aux fourrures, elles servaient à la confection de vêtements et des abris. Il faut savoir que l’UNESCO a choisi d’inscrire le Head-Smashed-In dans son registre en raison de cette pratique de cette chasse communale, mais surtout pour le mode de vie des populations des plaines ayant vécu dans cette région du Canada.


Le parc national du Gros-Morne, un site à visiter sans hésitation

Après s’être rendus dans la province d’Alberta et découvert le site du Head-Smashed-In, les bourlingueurs pourront continuer leur voyage en Amérique dans la province de Terre-Neuve -et-Labrador. Le parc national du Gros-Morne, la prochaine étape de leur aventure y est localisée. Les amoureux de beaux paysages seront largement gâtés, car les décors composants cette immense réserve de 1 805 km² sont tout simplement époustouflants. En effet, ils sont constitués de crêtes de montagnes dentelées, de tourbières, de gigantesques falaises, de bras de mer et de lacs. Ce site illustre parfaitement la tectonique des plaques grâce à la complexité de ses formations géologiques. Par ailleurs, les globe-trotters croiseront avec un peu de chance quelques occupants du parc comme l’orignal, le caribou des bois, le renard roux, la musaraigne cendrée, la souris sylvestre et bien d’autres espèces encore. Il faut savoir que l’UNESCO a enregistré ce sanctuaire naturel en tant que patrimoine mondial depuis 1987.

Les falaises fossilifères de Joggins, un détour incontournable

Pour finir leurs vacances au Canada en beauté, les aventuriers pourront aller dans la province de la Nouvelle-Écosse. Des milliers de visiteurs viennent faire un détour dans cette partie du pays pour admirer les falaises fossilifères de Joggins aussi surnommées « Galapagos du carbonifère ». L’on y a recensé plus de 200 espèces de fossiles qu’elles soient de nature animale ou végétale. Il est à noter que ces merveilles canadiennes sont des vestiges de la vie terrestre de l’époque pennsylvanienne connue sous l’appellation de « l’âge de charbon ». Les simples touristes tout comme les passionnés d’archéologie ne seront pas déçus en explorant ce site. En effet, ils auront l’occasion d’observer de vieux ossements de poissons, d’amphibiens, de reptiles et d’autres invertébrés. Suite au témoignage historique que représentent les falaises fossilifères de Joggins pour la planète, l’UNESCO a décidé de les inscrire dans la liste des patrimoines mondiaux du globe.


  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter App Icône
  • Yelp Social Icon
  • LinkedIn App Icône
  • YouTube classique
S'abonner au site

© 2007-2020  Espace Sélect inc