Road trip mystique au départ de Londres


Amateur de contes et légendes? Ne cherchez plus, votre prochaine destination est toute trouvée! Petit joyau Outre-Atlantique, l’Angleterre vous surprendra par son histoire romanesque. Entre mythes et réalité il n’y a parfois qu’un pas...suivez le guide!

Londres :

Capitale emblématique de l’Angleterre, Londres regorges de lieux plus énigmatiques les uns que les autres…Keep calm and don’t be scared!

La Pierre de Londres: Emprisonnée dans une grille en fer en bas de la façade du n°111 de Cannon Street, la Pierre de Londres est la pierre la plus ancienne de la ville et aurait été utilisée par les Romains comme point de départ du calcul de toutes les distances en Grande Bretagne. Ayant vu défiler des cultes druidiques, sacrifices, rois et personnages influents de l’Angleterre, la pierre renferme bien des secrets…En effet une légende raconte que l’Épée d’Excalibur fut plantée dans cette roche. Il est d’ailleurs possible d’apercevoir une fente sur la pierre, de quoi laisser libre cours à son imagination...

La Tour de Londres: Lieu incontournable de la capitale Anglaise, la tour de Londres est tristement célèbre pour les nombreuses exécutions qui y prirent place comme celles d’Anne Boleyn et Catherine Howard, 2 des 6 femmes du Roi Henri VIII. L’amour vous fait parfois perdre la tête!

Autre particularité de la Tour de Londres, les 7 corbeaux qui y résident et qui répondent aux doux noms de Hardey, Gwyllum, Odin, Hugin, Thor, Cedric et Muni. Un maître des corbeaux s’occupe d’eux à temps pleins et peut les reconnaitre grâce aux différentes bagues de couleur qu’ils portent à la patte. La légende raconte que si les oiseaux s’échappent, le Royaume de Grande Bretagne s’effondre!

Mais la Tour de Londres n’est pas seulement habitée par des corbeaux. En effet d’après certains mythes, les couloirs de la tour seraient arpentés par des êtres beaucoup moins ordinaires : des fantômes! Les plus connus étant celui d’Anne Boleyn, Thomas Becket, Henri VI, la Dame blanche et beaucoup moins commun…l’ours fantôme. Pour cause, la ménagerie royale de la tour de Londres a autrefois abrité bon nombre d’animaux exotiques tels que des lions, des autruches, des éléphants, des serpents et un ours polaire!

Si cette visite vous à fait froid dans le dos n’hésitez pas à vous réchauffer autour d’une cup of tea. So British!

Stonehenge :

Située à 2h de route de Londres dans le comté du Wiltshire, Stonehenge fascine depuis des millénaires.

Dressés au milieu des plaines, ces rocs mégalithiques édifiés il y a 5000 ans ne cessent de délier les langues. Construction extraterrestre? Lieu de culte druidique? Observatoire astronomique? Chacun à son hypothèse.

Classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1986, Stonehenge serait selon les dernières recherches des scientifiques, un lieu d’inhumation mais aussi un sanctuaire où les malades étaient soignés. Malgré ces nouvelles affirmations, le mystère autour du site reste entier…

Pour vivre l’expérience au maximum, après avoir fait le tour du site, asseyez-vous dans l’herbe verdoyante et contemplez la beauté et l’immensité de ce monument. Émerveillement garanti!

Avebury et Silbury Hill:


À 40 min de Stonehenge et 2h15 de Londres, le site est plus vieux et plus grand que son célèbre voisin, Stonehenge. Constitué de Cromlechs (« alignement de pierres »), Avebury fut l’un des plus grands sites mégalithiques de la préhistoire. Il fut en grande partie détruit par des bigots au 18ème et 19ème s, voyant en ce site un lieu de culte païen. Il reste néanmoins 28 blocs de roche et de nombreux autres se trouvant de chaque côté du West Kennet Avenue, un chemin long de 2,5 kilomètres.

Petite particularité du site : Les nombreux moutons qui déambulent entre les menhirs pour le plus grand plaisir des visiteurs !

Depuis Avebury il est possible de voir la Silbury Hill. Cet édifice néolithique à l’allure de pyramide est un immense tertre, lequel aurait été construit 4500 ans en arrière. Le monument s’élève à 30m de haut pour 167m de large.

D’après la légende, le Roi Sil donna son nom à l’édifice et y serait enterré sur un cheval d’or. Il aurait fallu des millions d’heures à plus de 500 hommes pour réaliser ce tumulus. Mais selon certains scientifiques, les Cromlechs d’Avebury et la Silbury Hill n’auraient pas été un lieu de culte mais auraient servi à capter l’énergie des éclairs et les transformer en boules de feu. Une fonction de paratonnerre donc, mais également un lieu de procession. Des villages Romains furent retrouvés aux pieds de la colline témoignant de l’importance du site.

En dépit des hypothèses des scientifiques et archéologues, l’originalité et l’immensité des lieux continuent de questionner bon nombre de personnes. Pour cause, de nombreux « crops circles » apparaissent fréquemment dans les champs alentours, alimentant les théories extraterrestres.

Glastonbury :

Situé dans le Somerset, à 2h40 de Londres et 1h25 d’Avebury, Glastonbury n’est pas seulement connue pour son célèbre festival de musique mais aussi pour son histoire liée à la légende Arthurienne. A côté de la ville se trouve une colline surplombée d’une tour, appelée le Tor. La tour serait selon la mythologie Celte, l’entrée du pays des fées et de l’Autre-monde. Pour d’autres, ce lieu abriterait le Saint Graal et la tombe du Roi Arthur. Même si le Tor est aujourd’hui une simple colline, il était autrefois entouré de marécages laissant penser pour les plus utopistes que celui-ci est en réalité la fameuse île d’Avalon où la fée Morgane emmena le Roi Arthur mourant et où l’épée d’Excalibur a été forgée.

Plus insolite encore, l’abbaye en partie détruite de la ville de Glastonbury, aurait été construite à l’époque du Christ et la source dans ses jardins serait considérée comme étant la Fontaine de Jouvence. Toujours à l’Abbaye, des moines ont découvert une sépulture dans laquelle gisait deux corps, identifiés d’après des inscriptions sur une plaque en métal, comme étant le Roi Arthur et Guenièvre. Le tombeau a malheureusement été pillés au 13ème s, et les corps n’ont jamais étaient retrouvé.


Le Géant de Cerne Abbas:

À 55min au Sud de Glastonbury et à 2h40 de la capitale, le géant de Cerne Abbas est un géoglyphe haut de 55m et large de 51m. Il aurait été gravé au 17 ème s par le serviteur de Lord Holles, celui-ci voulant tourner en dérision Oliver Cromwell, un militaire et homme politique, surnommé le « Hercule Anglais ».

La légende quant à elle veut que cette gravure ait été faite par des villageois pour représenter le géant qui terrorisait les habitants de la région. Une fois le géant tué pendant son sommeil, les villageois auraient tracé les contours du géant. Autre mythe: celui de la fertilité. Le géant de Cerne Abbas donnerait la certitude d’avoir un enfant aux femmes dormant ou dansant à côté de lui. Mythe ou réalité? La population avoisinante détient le taux de natalité le plus important du pays!


Soyons sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter App Icône
  • Yelp Social Icon
  • LinkedIn App Icône
  • YouTube classique

© 2007-2020

Espace Sélect inc